gglass

Hands On : Google Glass, un aperçu!

Quelle surprise que j’ai eu au bureau lorsqu’un collègue nous apporte une Google Glass. Entre deux réunions je me précipite sur l’objet qui attire tant l’attention de tout le monde. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la Glass, je vous invite à visiter le : http://www.google.com/glass/start/.

Qu’est-ce que c’est?

genese-ok-glass-enfin-devoilee

La version en question que j’ai essayée est un modèle sans verre composé d’une simple monture en titane. C’est très léger, simple d’ajustement et on a vraiment l’air de quelqu’un qui porte une oreillette bluetooth comme il y a 5 ans. Vous voulez attirer l’attention? Portez une Google Glass! Du point de vue extérieur, la lunette avec écran présente une lueur rouge mais lorsque l’on porte la lunette, vous avez droit à une belle petite image qui semble flotter à 1 mètre de distance. Le contraste de l’image avec ce que l’on voit peut prendre un certain moment avant que les yeux ne s’ajustent sur le bon objectif.  L’image est nette et clair. Mais ne regardez pas une source de lumière, car elle est facilement cachée par celle-ci. D’un côté nous avons le module qui contient l’écran, une caméra, le processeur, une zone tactile, une batterie et un haut parleur. Il y a aussi un bouton qui nous permet de prendre une photo instantanément. On connait tous la nouveauté de Kit Kat présentant la fonction qui appelle des options du téléphone avec la simple phrase : OK GOOGLE.  Mais cette fois-ci, c’est OK GLASS.

Qu’est-ce que ça fait?

google-glass-review-27

Il y a quelques options disponibles, comme envoyer un sms, appeler, aller à un endroit, prendre une photo, regarder Youtube et même faire des recherches Google. On peut de vive voix appeler les fonctions ou les sélectionner avec la zone tactile.  Mais c’est pas mal tout ce qu’elle fait… pour l’instant. Oui, on peut prendre une photo avec un clin d’oeil de 2 secondes mais ce n’est pas l’innovation du siècle. De plus, c’est une extension à votre téléphone Android et la lunette n’opère pas seule. L’autonomie n’a pas été testée durant l’essai. Un autre élément qui a été observé est la chaleur que dégage l’appareil sur le côté gauche de la tête. De plus, même avec un excellent Nexus 5, je pouvais percevoir quelques petits ralentissements lors de la navigation. La reconnaissance vocale est impeccable et en français!  Le son qui sort du haut parleur est en mono, et seulement audible de la gauche.

Un objet qui ne demande de se faire débloquer

removing-mainboard-thermal

Glass nous présente une porte sur les possibilités de la réalité augmentée. Prenez quelqu’un qui débloque l’appareil pour ensuite lui faire des reprogrammations lui permettant de faire plus que ce Google a prévu. Imaginez-vous les possibilités? Comme un ami qui faisait la blague : Tu te programmes un assistant à visée pour ensuite écrire ton nom dans la neige, le tout partagé immédiatement sur Facebook!

Bref!

C’est léger, c’est cool, c’est chaud, c’est limité pour l’instant et surtout pas disponible au Canada!

3 Responses

  1. Général Geek
    Général Geek at |

    Chanceux Rauss de l’avoir testé avant tout le monde… mais comme tu dit, il n’y a pas encore beaucoup d’utilité à part se faire remarquer 😉

    Reply
  2. Hands On : Google Glass, un aperçu! | Thomas W. Design' blog

    […] Via […]

  3. Arkanis
    Arkanis at |

    J’ai hâte de voir ça en application réelle, lorsqu’ils l’auront peaufiné un peu. Ça risque d’être un super gadget!

    Reply

Leave a Reply